Sélectionner une page

Le SEO (référencement naturel) consiste souvent à apporter de petites modifications à des parties de votre site web après son lancement. Mais bon nombre de site, aujourd’hui, sont malheureusement encore créés avec des erreurs qui ont des impacts négatifs sur leurs référencements.

Lorsqu’un site internet est créé selon les règles de l’optimisation SEO et combiné avec d’autres critères que nous allons voir, cela peut avoir un impact notable sur la performance du site dans les résultats de recherche, et bien évidemment améliorer l’expérience utilisateur.

Mais lorsque l’on sait que le référencement n’est pas une science exacte et qu’il est basé sur les expériences des référenceurs expérimentés, vous n’aurez pas d’autres choix que d’appliquer les critères établis afin de vérifier que votre site respecte bien les règles d’optimisation pour le référencement naturel avant sa mise en ligne.

 

C’est quoi le SEO

Commençons d’abord par donner une définition de ce qu’est le SEO :
SEO = Search Engine Optimization (Optimisation pour les moteurs de recherche)
C’est l’action d’indexer votre site dans le moteur de recherche de Google. Ce travail est fait pas Google lui-même, à l’aide de robots (bot en anglais).

L’optimisation SEO d’une page web s’applique aussi bien pour les Freelancer (indépendant) ou les agences web.

 

Les critères SEO à vérifier avant la mise en ligne de son site

 

1.      La longueur du nom de domaine

Préférer des noms de domaines court (environ 20 caractères maximum) et de préférence du même nom que votre marque ou votre entreprise.
Sachez que Google aime les noms de marque et il l’interprète en fonction des contenus.

 

2.      Les tirets dans le nom de domaine

Utiliser les mots-clés de son contenu directement dans le nom de domaine (EMD pour exact match domain) était un bon moyen de se positionner sur un mot-clé, mais cela n’a plus de poids aujourd’hui dans une stratégie de référencement.
Il devient risqué d’utiliser plus de deux tires dans un nom de domaine car cela risque de paraître comme de la suroptimisation pour Google.

 

3.      La balise title de chacune des pages

Chaque page doit avoir une balise title unique. Idéalement, il faut placer un mot-clé spécifique à chaque page en début de balise title.
Sachez qu’une balise title peut-être rempli avec 70 caractères maximum.

 

4.      La balise méta description

Cet élément ne rentre pas en compte dans le positionnement de votre site. Cependant, c’est cette balise qui va servir d’accroche aux personnes qui font des recherches sur Google. En clair, cette balise expliquera aux visiteurs ce qu’ils trouveront sur la page en cliquant sur le lien.

La balise meta description accepte 170 caractères.

 

5.      Le contenu de vos pages

Chaque page doit avoir du contenu varié d’au moins 150 mots pour que ça soit jugé comme pertinent par Google. Dans l’idéal, il faut viser un contenu de 400 voire 500 mots.
Le duplicate content (contenu dupliqué) est à proscrire. En effet, en scrollant votre site, les robots de Google vont évaluer la qualité de votre contenu. Vous risquerez d’être fortement pénalisé s’ils détectent que vous avez le même contenu dupliqué sur plusieurs pages de votre site.

 

6.      La balise H1

Qu’est-ce qu’une balise Hn ?
Les balises « H » sont au nombre de six et elles marquent la hiérarchisation des contenus sur une page web. Ainsi, une balise H1 marque une grande importance sur la page tandis qu’une balise H6 marquera un élément de moindre importance.
Pour structurer une page web de façon optimale, on utilise la balise H1 pour le titre principal de la page et les balise de niveau type 2, 3, 4, 5, 6 sont utilisées en tant que sous titres.

Donc, la balise H1 est le titre principal de la page qui résume en quelques mots ce que le visiteur trouvera sur la page.

La règle suivante doit s’appliquer :
– Il ne doit y avoir qu’une seule balise H1 par page.
– Vous pouvez utiliser autant de balise H2 – H6 que vous le souhaitez sur une même page et en utilisant des variantes du mot-clé principal.

Dans la pratique et d’expérience, les balises H2 sont très utilisées.
Les balises H3, H4, H5, H6 sont moins utilisées.

 

7.      L’optimisation des images

Il est très important de réduire le poids des images avant de les mettre sur le site internet. En fonction de l’image, moins de 50Ko est le poids idéal.
Il faut savoir que les images peuvent ralentir le temps de chargement d’une page web, les compresser et les optimiser permettra à votre site de se charger plus rapidement. Vous donnerez ainsi une meilleure expérience utilisateur à vos visiteurs avec un site rapide et vous aurez aussi une bonne note vis-à-vis de Google pour votre SEO.

L’optimisation des images peut se faire à l’aide outil gratuit en ligne :
– compressjpeg.com : http://compressjpeg.com/

– ShortPixel : https://shortpixel.com/online-image-compression

Vous pouvez utiliser gratuitement le logiciel GIMP pour l’optimisation de vos images.

Et si vous le souhaitez, vous pouvez investir dans un logiciel payant comme Photoshop, qui fait très bien le travail, sachant que cet outil une référence dans le web design.

 

8.      L’attribut alt des images

Cet attribut doit être rempli absolument, car vous devez rendre votre site internet accessible aux personnes en malvoyantes ou en situation de handicap.
L’attribut alt des images est utilisé pour donner brève description de cette dernière.

Pour en savoir plus sur l’accessibilité dans le web, vous pouvez visiter le site du W3C (World Wide Web Consortium) et vous pouvez également vérifier si votre site est accessible en utilisant le site W3C validator.

 

9.      L’attribut title des liens

Chaque lien doit avoir un attribut title complété avec une brève description de la page de destination du lien. Sachez que les mots-clés peuvent être inclus dans la page de destination de cet attribut title.

 

10. La réécriture d’URL

C’est un critère important pour donner de la lisibilité aux visiteurs mais aussi à Google.
Il est mieux d’avoir une URL de type http://nomdedomaine/mon-article-avec-mot-cle plutôt qu’une URL du type http://nomdedomaine/post?48p=7.

De plus, vous pouvez ainsi placer les mots-clés de votre page dans la réécriture d’URL lors de la création et le référencement de votre site internet à la Réunion, en utilisant un nom de domaine en .re.

 

En mettant en place ses actions simples mais efficaces, vous allez structurer le contenu de vos pages et optimiser votre site internet pour le référencement naturel avant sa mise en ligne.
Ces actions sont à mettre en place quel que soit le type de votre site web que vous souhaitez créer (un site vitrine ou un site e-commerce).

 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations ?

Souscrivez à notre Newsletter

Souscrivez à notre Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest